Venez découvrir le Soldat de l'An 2 à Phalsbourg

jdshndtv8v.jpg
  • jdshndtv8v.jpg
  • 47364tq261.jpg
  • ib2t7stgs4.jpg
  • 2192479t2e.jpg
  • 2js9n9s847.jpg
  • 9j24q00q2d.jpg
  • 764s7294e6.jpg
  • 3b16309941.jpg
  • h2fps0sq7v.jpg
  • she2v0i4i9.jpg

Informations générales

Annonce déposée

Détail de l'annonce

La Gastronomie selon le Grand Chef Georges Victor Schmitt est surprenante de sensualité.
Son inoubliable foie gras fait l'unanimité, sans oublier sa marée et son homard bleu truffé ainsi que son répertoire de gibiers du pays, mijotés pour le meilleur, entre tradition et renouveau.
Son célèbre petit déjeuner gourmand avec foie gras et brouillade aux truffes émerveille, ainsi que les mets de saison, pour le plaisir des yeux et surtout des papilles.
Vous les prendrez à la belle saison dans un beau jardin ombragé, mais aussi l'hiver au coin du feu, dans cette belle maison chargée d'histoire où se réunirent les Soldats de l'An 2 que célèbrent le fameux poême de Victor Hugo et les romans d'Erckmann & Chatrian, proches voisins de Phalsbourg.
Aux portes du vignoble d'Alsace et des Vosges mystérieuses, le chef a fait de cette auberge aux chambres impériales une étape incontournable des gourmets.

Signaler l'annonce

Commentaire(s)

Merci!

Date de l'expérience : 07/12/2021

Très intéressant , complet et qualitatif que du positif je recommande .

Sutre (07/02/2022)

Date de l'expérience : 30/11/2021

top !

Fabrice (25/01/2022)

Vous devez saisir un titre, un commentaire, la date de votre expérience et noter l'annonce

Le format de votre adresse email est incorrect

Une erreur est survenue durant l'enregistrement. Merci de réessayer !

Merci pour votre commentaire, notre équipe le validera sous réserve qu'il respecte nos conditions générales d'utilisation

Certifié SOLDAT DE L'AN 2 N° ent. : 33360191200012 Statut : Certifié

Toutes ses annonces Envoyer un message Afficher le téléphone

Partager l'annonce

Statistiques de l'annonce

Nombre de vues : 6781

Dernière visite le : 08/02 à 07:23

Référence : 66180

La presse en parle :