News & Actualités

Louer un lit médicalisé

Comment louer un lit médicalisé ? (location charge, domicile)

Avec l’âge qui avance, il est assez courant que l’état de santé se dégrade ou qu’un handicap survienne. Ces différentes pathologies nécessitent donc que le patient reçoive une assistance médicale à l’aide de quelques matériels particuliers. 

 

Dans le cas des personnes alitées et en perte d’autonomie, avoir un lit médicalisé à domicile peut s’avérer indispensable pour leur bien-être. Voici comment obtenir un lit médicalisé à installer chez soi pour faciliter son quotidien en adéquation avec ou sans la présence d’une infirmière

Les avantages d’un lit médicalisé à domicile

Les lits classiques ne sont pas les plus adaptés à certaines conditions physiques découlant d’une maladie (problèmes moteurs, déficiences visuelles, autonomie). Lorsque la personne devient dépendante, il est parfois compliqué de la déplacer et de lui faire changer de lit. 

 

Pour cette raison, les lits médicalisés à domicile présentent de nombreux avantages pour les patients handicapés ou à mobilité réduite. Grâce au relève-buste et au système de réglage de hauteur dont il est muni, le lit médicalisé rend la tâche plus simple à ceux qui s’occupent de la personne âgée. 

Les nombreuses options comme l’électricité intégrée permettent de simplifier la vie des malades et de leur assurer une sécurité supplémentaire. Les barrières dont est équipé ce type de lits servent à réduire considérablement les risques de chutes et de blessures. 

 

De plus, le lit médicalisé permet de maintenir les malades chez eux sans avoir à payer des frais d’hospitalisation qui peuvent être très chers. Selon les besoins que crée la condition du patient, le lit médicalisé est la meilleure option pour bénéficier d’une solution adaptable aux spécificités. 

La prise en charge du lit médicalisé 

Qu’ils soient achetés ou loués, les lits médicalisés offrent des options de prise en charge par les services sociaux. Pour cela, il est important que le lit choisi respecte quelques critères imposés par la loi en vigueur. 

Le lit médicalisé doit donc faire l’objet d’une prescription médicale et posséder un minimum de deux fonctions non manuelles comme le réglage de hauteur pour être couvert. De façon générale, la prise en charge classique par la sécurité sociale est fixée à 65 % du montant dépensé dans l’acquisition du lit. 

Lorsque le demandeur de support par la sécurité sociale bénéficie de l’exonération du ticket modérateur, la prise en charge peut être de 100 % du montant. Pour effectuer la demande de remboursement des frais avancés, il faut fournir la prescription médicale ainsi que la facture d’achat ou de location acquittée et l’attestation de la sécurité sociale à jour.

Les critères à prendre en compte pour le choix

Selon les besoins du malade et les moyens financiers à disposition, il est possible, soit de louer un lit médicalisé, soit d’en acheter un. Chaque maladie et chaque handicap a ses particularités. C’est pour cette raison que le critère principal à prendre en compte dans le choix du lit médicalisé est la condition du patient.

Cela permet d’abord de décider des dimensions du lit qui doivent correspondre à la morphologie de la personne qui doit y être installée. Pour qu'elle bénéficie d’un confort optimal, le lit médicalisé idéal de la personne âgée concernée doit être au minimum de 20 centimètres plus long que la taille de celle-ci.

 

Les personnes en couple désireuses de dormir en compagnie de leur conjoint ou d’un proche doivent opter pour les lits médicalisés 2 places. Avec leur largeur située entre 140 et 160 centimètres, ce type de lits médicalisés offre assez d’espace pour que le malade et son partenaire se sentent à leur aise.

 

Pour les personnes dont le poids excède les 135 kg, il est conseillé de choisir un lit XXL conçu pour supporter jusqu’à 400 kg. Certaines maladies comme la maladie d’Alzheimer peuvent contraindre les patients à choisir un type de lits médicalisés spécifique à ses symptômes.

Les accessoires supplémentaires à considérer

Pour faciliter la vie de la personne âgée en lit médicalisé, quelques accessoires supplémentaires peuvent être ajoutés au lit. Dans la plupart des cas, ces appareillages sont accessibles pour l’achat, mais beaucoup moins pour la location. Il s’agit :

  • - du verticalisateur ;

  • - de la table à manger au lit ;

  • - de la potence de lit médicalisé ;

  • - du lève-personne ;

  • - du matelas anti-escarre ;

  • - et des pieds à sérum.

  •  

À cette artillerie pourront être ajoutés les porte-urinaux, les roues de déplacement, les sommiers multiples et bien d’autres outils. Une fois tous les éléments réunis, il ne reste plus qu’à aménager la chambre du malade pour qu’il s’y sente le plus à l’aise possible.

 

Le CLUB
Le Petit Futé
Mutuelles
Audika
La presse en parle :