News & Actualités

Pourquoi surveiller régulièrement la santé bucco-dentaire des seniors ?

la santé bucco-dentaire des seniors

La santé bucco-dentaire chez les personnes âgées revêt une importance souvent négligée. À mesure que les seniors vieillissent, ils deviennent plus vulnérables à divers problèmes dentaires, tels que les caries, les maladies des gencives et la perte de dents.

Ces affections ne se limitent pas à la bouche, elles peuvent avoir des répercussions significatives sur la santé générale et la qualité de vie. Des problèmes bucco-dentaires non traités peuvent entraîner des douleurs chroniques, des infections, des difficultés à manger et à parler, et même des maladies systémiques comme les maladies cardiovasculaires et le diabète…
 

Les risques pour la santé liés aux problèmes bucco-dentaires

Certaines pathologies, comme les gingivites et le bruxisme, peuvent être aggravées par des problèmes dentaires. Le bruxisme, par exemple, peut augmenter le rythme cardiaque et provoquer des palpitations. De même, une gingivite non traitée correctement peut accroître les risques de troubles cardiaques. L'utilisation d'instrument dentaire de qualité par un dentiste permet de faciliter une bonne hygiène bucco-dentaire tout en aidant à prévenir ces complications.
 

L'état général des seniors souffrant de problèmes bucco-dentaires se détériore plus rapidement. Lorsque l'autonomie diminue, il devient impératif que les proches surveillent attentivement la santé buccale de leurs ainés qu'ils vivent à domicile ou en maison de retraite.
 

La sécheresse buccale : un effet secondaire peu apprécié mais courant

La sécheresse buccale, ou xérostomie, est un effet secondaire fréquent chez les seniors, particulièrement ceux sous traitement médicamenteux. De nombreux médicaments, y compris ceux utilisés pour traiter des affections chroniques courantes comme l'hypertension, la dépression, et les troubles anxieux, ainsi que ceux utilisés dans les traitements contre le cancer, peuvent réduire la production de salive.


La salive joue un rôle dans la protection de la cavité buccale en neutralisant les acides produits par les bactéries, en limitant la croissance bactérienne et en facilitant la digestion des aliments. Une insuffisance de production salivaire peut donc entraîner une série de problèmes bucco-dentaires, notamment des caries, des infections fongiques comme la candidose, et des maladies des gencives. La xérostomie peut également compliquer la mastication, la déglutition et même la parole, affectant ainsi la qualité de vie des seniors.
 

Les caries radiculaires : une menace invisible mais réelle

Chez les seniors, l'exposition des racines des dents aux acides alimentaires peut donner naissance à des caries radiculaires. En l'absence de protection naturelle par les gencives, ces racines deviennent vulnérables et se détériorent facilement, compliquant encore plus la tâche de maintenir une bonne hygiène dentaire.

Les caries radiculaires représentent une menace insidieuse mais significative pour la santé bucco-dentaire des seniors.

Avec l'âge, les gencives ont tendance à se rétracter, exposant ainsi les racines des dents. Contrairement à la couronne de la dent, les racines ne sont pas protégées par l'émail, la substance dure et résistante aux acides. Cette exposition des racines aux acides alimentaires, ainsi qu'aux bactéries présentes dans la plaque dentaire, peut rapidement entraîner le développement de caries radiculaires.
 

Ces caries radiculaires sont particulièrement préoccupantes car elles progressent souvent plus rapidement que les caries coronaires, en raison de la composition plus tendre de la dentine qui constitue les racines. En l'absence de la protection naturelle offerte par les gencives, les racines deviennent non seulement vulnérables aux caries, mais aussi plus susceptibles de subir une érosion et une détérioration accélérées.
 

Malnutrition : une conséquence indirecte mais grave

La malnutrition chez les seniors peut être une conséquence indirecte mais sérieuse d'une dentition déficiente et de douleurs aux gencives. Lorsqu'ils éprouvent des difficultés à mastiquer en raison de dents manquantes, endommagées ou de douleurs gingivales, les seniors sont souvent contraints de modifier leur régime alimentaire. Ils privilégient alors des aliments mous, collants ou faciles à avaler, comme les purées, les pâtes, les compotes et les desserts sucrés.

Bien que ces aliments puissent être plus faciles à consommer, ils ne fournissent pas toujours les nutriments nécessaires pour une alimentation équilibrée et ne participent pas au processus naturel de nettoyage des dents par la mastication.


Cette préférence pour des aliments mous peut avoir plusieurs conséquences négatives. Ces aliments sont souvent moins nutritifs et peuvent manquer de vitamines, minéraux et fibres essentiels. Une alimentation déséquilibrée peut entraîner des carences nutritionnelles, affaiblissant ainsi le système immunitaire et augmentant la vulnérabilité aux infections et aux maladies chroniques.

Les aliments mous et collants ont tendance à adhérer aux surfaces dentaires, favorisant l'accumulation de plaque dentaire et de bactéries. Cette accumulation peut exacerber les problèmes dentaires existants, entraînant des caries, des infections et des maladies des gencives.
 

Quelles stratégies pour améliorer l'hygiène bucco-dentaire chez les seniors ?

Il est important d'encourager les seniors à maintenir une routine d'hygiène dentaire incluant le brossage régulier et l'utilisation de fil dentaire. Pour ceux ayant perdu leur autonomie, l'aide des proches ou du personnel soignant devient indispensable. Planifier des visites régulières chez le dentiste permet de détecter tôt les problèmes potentiels et d'assurer un traitement rapide. Les professionnels de santé peuvent aussi fournir des conseils personnalisés adaptés aux besoins spécifiques des seniors.
 

Adopter une alimentation équilibrée qui évite les aliments trop sucrés ou acides et favorise les produits calcium-riches aide à renforcer les dents. Les seniors doivent également être encouragés à boire suffisamment d'eau pour compenser les effets asséchant de certains médicaments.

Le CLUB
Petit futé
La presse en parle :