News & Actualités

Tout savoir sur la mutuelle santé

mutuelle santé

La Mutuelle Santé, parfois appelée Complémentaire Santé, vient en complément du système de remboursement de la Sécurité sociale. Une garantie qui vous permet d’améliorer la couverture médicale et de réduire d’autres frais.
 

Produit élu "Préféré des Seniors" sur 2023 :

 

 

Mutuelle santé : définition

La mutuelle est une assurance qui complète vos frais de santé. Ce type de contrat est géré par différents organismes : compagnies d’assurances, mutuelles et organismes d’assurance. Ils ont pour objectif commun de renforcer votre assurance santé. Leurs garanties complémentaires couvrent une partie voire la totalité de vos dépenses de santé non couvertes par les garanties de base du régime obligatoire.
 

Deux parties sont responsables du remboursement des frais de santé :

  • - l’assurance maladie obligatoire, communément appelée assurance sociale ;
  • - l’assurance maladie complémentaire AMC ou mutuelle.
     

Le type de mutuelle va ainsi dépendre du profil. S’il s’agit d’une entreprise, la mutuelle est collective et obligatoire. En revanche, pour une personne physique, le contrat est individuel.
 

Il est possible de profiter de la mutuelle qui convient à chaque patient. Ces derniers doivent cependant estimer leurs dépenses, leurs habitudes et leurs besoins spécifiques, notamment les soins dentaires ou optiques. À savoir que d’autres facteurs, tels que l’âge ou la situation professionnelle des consommateurs, peuvent influencer et faciliter leur choix.
 

Avantages des complémentaires de santé

Rester en bonne santé peut être coûteux au fil du temps. La mutuelle est votre meilleure alliée pour réduire vos factures et vous assurer une protection optimale.
 

Les avantages de la complémentaire santé sont considérables. Comme son nom l’indique, elle rembourse les frais médicaux qui n’étaient pas pris en charge par la Sécurité sociale. Certes, certains frais ne sont pas couverts par les contrats obligatoires ou les AMC. Néanmoins, la raison d’être de ce dernier est de minimiser la charge pour le patient.
 

Les garanties individuelles vont de 100 à 300 % et même plus. Ces pourcentages correspondent au niveau du remboursement accordé. Concrètement, une couverture à 100 % suffit pour un remboursement sans dépasser les frais. Cela signifie que plus le taux est élevé, plus l’assuré peut économiser sur ses frais de santé. Le calcul du taux de remboursement est basé sur un tarif de référence appelé tarif conventionnel ou base de calcul de la sécurité sociale. Ce concept déterminera le remboursement assuré par la sécurité sociale et les autres mutuelles.
 

Le remboursement de la mutuelle : comment cela se passe ?

Tout d’abord, pour calculer le remboursement de votre mutuelle, vous devez comprendre comment la Sécurité sociale va prendre en charge vos dépenses de santé.
 

Imaginez que vous ayez besoin de voir un médecin. Il est homologué pour le secteur 1 et coûte 25 euros. La sécurité sociale rembourse 70 % de ce tarif moins la retenue de 1 euro. Vous obtenez donc 16,50 euros. Les frais restants sont de 8,50 euros, c’est ce que l’on appelle le co-paiement.
 

Vos dépenses de santé, après avoir été remboursées par la Sécurité sociale, génèrent une redevance résiduelle : le ticket modérateur. Votre compagnie les remboursera selon le niveau de couverture que vous avez acheté.
 

Pour comprendre le remboursement des mutuelles de santé, il est important de connaître les taux de remboursement utilisés par la Sécurité sociale. En effet, toute dépense de soins de santé a une base de remboursement établie par la Sécurité sociale. Ensuite, il déterminera le rendement potentiel de votre mutuelle.
 

Prenons un exemple pour déterminer le remboursement de la mutuelle. Le calcul se fera sur le niveau de prise en charge de la base de la consultation du médecin qui est de 40 euros. Le calcul du remboursement de la mutuelle est basé sur un BRSS de 25 euros. Ainsi, avec une garantie à 150 % sur une dépense de 25 euros, vous pouvez obtenir un rendement maximum de (25 X 150 %) — 1 euro déductible. Vous aurez donc 36,50 euros.
 

Mutuelle santé : un enjeu majeur pour les séniors ?

Si la retraite rime avec reconquête de liberté pour la plupart des séniors, c’est aussi l’âge où les besoins de santé sont les plus nombreux. Cependant, pour profiter de toutes les possibilités qui s’offrent à vous, il est nécessaire de garder la forme. En effet, plus on vieillit et plus la fréquence des soins augmente, plus les frais de santé se multiplient automatiquement.
 

Les séniors sont confrontés au dilemme de leur mutuelle. En effet, il est souvent difficile de choisir une bonne mutuelle pour les séniors. D’une part, les dépenses de santé augmentent avec l’âge. En revanche, vos ressources financières sont plus limitées au paiement de la prime. En effet, la retraite se traduit généralement par une baisse du pouvoir d’achat.
 

Aujourd’hui en France, les séniors dépensent en moyenne plus de 90 euros par mois pour leur entreprise. Les ménages retraités consacrent en moyenne 5,6 % de leur revenu aux dépenses de santé, contre 2,9 % pour les autres ménages. Ce coût augmente avec l’âge.
 

Si vous approchez de l’âge de la retraite ou si vous venez de prendre votre retraite, c’est l’occasion de faire le point sur vos besoins en matière de santé. La sélection de la société est d’autant plus importante qu’à partir de 65 ans certaines sociétés ont refusé d’accepter de nouveaux membres.
 

Produit élu "Préféré des Seniors" sur 2023 :

 

 

Afin d’éviter de se ruiner, il est nécessaire d’anticiper et de choisir la meilleure mutuelle pour séniors dès maintenant.

Le CLUB
Petit futé
La presse en parle :