News & Actualités

La pension de réversion : changements en 2022

La pension de réversion

La pension de réversion correspond au montant de retraite reçu par le conjoint survivant. L’octroi de cette pension de retraite nécessite cependant le respect de quelques conditions établies par la règlementation. Comment bénéficier de la pension de réversion ? Quelle est la somme précise de la pension de réversion ? Cet article a été dédié pour vous donner les informations nécessaires dans cette perspective.
 

Produit élu "Préféré des Seniors" sur 2023 :

 

 

Que faut-il faire pour bénéficier de la pension de réversion ?

La pension de réversion constitue la part de retraite que l’assuré aurait dû percevoir s’il était encore en vie. Comme celui-ci est décédé, sa part va alors revenir au conjoint survivant. Ce dernier doit avoir toutefois plus de 55 ans pour prétendre à ce type de pension. Voici les conditions à remplir pour ainsi jouir de cette aide financière !
 

Une condition de revenus

Comme détaillé sur le site :pension-reversion.fr, tout le monde ne peut profiter de la pension de réversion. En effet, elle est réservée aux personnes disposant d’une ressource annuelle bien précise pour l’année 2022. Le montant en question ne doit pas dépasser :
 

  • 21 798,40 euros si vous habitez seul ;
  • 34 877,44 euros si vous habitez avec un partenaire.


Toutes les informations sur la méthode de calcul du revenu annuel sont présentées dans le formulaire de demande de réversion. À noter que les techniques de calcul changent en fonction du régime de retraite du conjoint décédé. La caisse de retraite n’applique ainsi pas la même technique de calcul pour un agent de la fonction publique et un salarié du secteur privé.
 

Une condition spécifique aux agents de la fonction publique

Si le conjoint décédé était un agent de la fonction publique, le conjoint survivant a droit à la pension de réversion dans les cas suivants :
 

  • - Le bénéficiaire a été marié avec le défunt pendant 4 ans ;
  • - Le pensionnaire a au moins un enfant avec le défunt ;
  • - La célébration du mariage a été faite 2 ans avant le départ à la retraite de l’assuré décédé ;
  • - Le mariage a eu lieu avant le départ anticipé à la retraite du défunt s’il bénéficiait d’une pension d’invalidité ;
  • - Quant au couple de même sexe, le mariage date d’avant le 31 décembre 2014. La compagnie d’assurance considère également la durée du pacs.
     

Une condition propre aux activités non salariée ou salariée

Les conditions d’octroi de la pension de réversion sont moins strictes pour les personnes exerçant des activités salariée et non-salariée. Vous avez droit à la part de retraite et de ses investissements de votre conjoint dès que vous avez été marié avec l’assuré décédé.
 

La pension de réversion ne peut cependant pas être demandée si vous étiez en situation de concubinage. Il en est de même si vous avez signé le PACS.
 

À noter qu’en cas de remariage du conjoint survivant, il peut encore profiter de la pension de réversion. Toutefois, le montant de la pension peut diminuer, car elle prend en compte le revenu annuel du couple.
 

Comment se calcule la pension de réversion ?

La méthode de calcul de la pension de réversion tient compte de la situation professionnelle du conjoint décédé. La pension octroyée diffère pour les agents de la fonction publique et ceux du secteur privé.
 

La méthode de calcul de la pension de réversion dans la fonction publique

Dans cette catégorie, le conjoint survivant a seulement droit à 50 % de la retraite de base de l’assuré décédé. Toutefois, l’État considère certains détails au moment du calcul de la pension de réversion.
 

  • - Le conjoint survivant a droit à un surplus si son revenu annuel est inférieur au minimum vieillesse ;
  • - Une majoration à hauteur de 10 % est accordée si vous avez 3 enfants de moins de 16 ans à votre charge. La majoration peut-être de 5 % si vous avez 4 enfants à charge.
     

La méthode de calcul de la pension de réversion pour activité salariée et non-salariée

Pour 2022, la pension de réversion est de 54 % si le conjoint décédé était salarié ou non salarié.
 

Il est à indiquer que le montant de la pension varie en fonction du nombre d’années de cotisation de l’assuré décédé.
 

  • - S’il avait cotisé pendant 15 ans ou plus, la pension de réversion est au minimum de 3530,79 euros ;
  • - S’il avait cotisé pendant moins de 15 ans, le montant de la pension est proportionnel à la durée de la cotisation.
     
  • Produit élu "Préféré des Seniors" sur 2023 :

     

  •  

Dans le but de veiller à une bonne répartition de la pension de réversion, le montant dans le secteur privé ne peut pas dépasser la somme de 11 106,72 euros. Si votre assurance retraite va au-delà du plafond indiqué, votre pension de réversion fera l’objet d’une réduction. Toutefois, une augmentation de la pension de réversion est prévue en cas de changement de vos revenus annuels. Pour profiter de cette augmentation, il est indispensable de prévenir votre caisse de retraite à l’avance.

Le CLUB
Petit futé
La presse en parle :